ART,  Art urbain et actualités

Les Art’ct’Urbaines #10 – « Grandeur Nature! » par WAR! (Châteaugiron, 35)

Hey Maurice, 

Comment ça va bien par ici ? 

 

Après avoir pris d’assaut le Mur Oberkampf en début d’année, le street artiste WAR! nous propose une toute nouvelle présentation de ses talents et nous offre une installation aux 3 CHA, centre d’art, situé à Châteaugiron (métropole rennaise, 35).

L’occasion de découvrir l’artiste du 25 janvier au 13 mars 2020 pour ceux qui ne le connaisse pas encore, avec « Grandeur Nature! » !

Alors si tu es prêt pour une dose de nature et de poésie, c’est parti !


L’exposition

Sans aucun doute la plus belle claque que j’ai pu me prendre depuis un certain temps. Je crois que je commence à adorer les expositions d’artistes issus de la culture urbaine : nombreux d’entre eux dépoussièrent l’idée même d’exposition, en la rendant ultra immersive. Bref, je commence à me répéter, non ? 

Nommée « Grandeur Nature! », War! donne un coup de pied dans la fourmilière avec pour unique objectif : nous faire réagir et prendre conscience que ça devient urgent. Urgent de prendre soin de notre planète, de réfléchir sur chacun de nos actes (ou sur notre passivité).

En entrant dans la chapelle, j’ai senti une ambiance autant pesante que poétique. On s’introduit dans un antre, celui de l’artiste. Un peu comme s’il nous confiait ses impressions, son regard sur la situation dans laquelle nous nous sommes mis. On y retrouve toute la puissance, la grandeur de la nature, tout ce qu’elle nous propose, avec cet immense arbre – un banian –  qui scinde la pièce en deux parties. Le banian a toute une symbolique chez les hindouistes et bouddhistes : il représente la connaissance suprême, la créativité de la nature.

Les branches aériennes rejoignent le sol pour devenir racine, donnant naissance à un nouvel arbre. Une vision poétique d’une force incroyable, synonyme du temps qui passe qui m’a personnellement donné envie de me battre encore plus pour l’environnement. En entrant notre regard est attiré par cet arbre.

D’un côté, on retrouve un campement, trace du passage de l’homme dans cette nature imposante.

De l’autre, une flopée d’extincteurs arborant des végétaux peint à l’acrylique.

Ce coin fait inévitablement écho à l’actualité des feux de forêt destructeurs en Australie ou encore en Amazonie. Un « Y a l’feu au lac! » plante le décor, sur une des œuvres de l’artiste, comme un cri du cœur !

Pour intensifier cette ode à la nature, on découvre en fond sonore le bruit des animaux, du vent dans les feuilles, … Immersion garantie ! 

L’atmosphère tamisée de la chapelle nous donne cette impression de plonger en pleine nuit dans la jungle d’un tout autre pays. 

« On dirait que quelqu’un a voulu se mettre à l’abri avec un ami.

Une démarche un peu folle.

Ou alors c’est le monde dehors qui est fou … […] »

Ces mots de l’artiste résonnent dans ma tête en boucle, comme un leitmotiv tristement réaliste.

Dans cette exposition on retrouve une part de l’artiste : la nuit, référence au moment où il s’active le plus pour proposer ses œuvres, les outils ainsi que les croquis qui font écho à l’artiste lui-même, les fonds sonores qui rappellent son bestiaire et sa passion pour la nature, … Autant d’éléments qui signent comme il se doit cette exposition.

Pour avoir vu d’autres exposition au sein des 3CHA, on ne reconnaît vraiment pas le lieu.

WAR !, l’artiste rennais emblématique

Équipé de sa perche télescopique et de son rouleau de peinture, l’artiste prend place dans le paysage rennais en exposant son univers poétique, ses animaux, arbres et coquelicots, aux passants.

Tirant son nom de la célèbre chanson de Bob Marley, War! cultive le mystère donnant très peu de détails sur sa vie, apparaissant le plus souvent masqué tel un super-héros, un guerrier.

Autant une énigme, qu’un artiste que je rêve inlassablement de découvrir, War! m’a initié au travers de ses œuvres au street art et m’a plongé dans ce monde que je ne veux pour rien au monde quitter aujourd’hui.

Si tu ne le connais pas encore, je pense que tu te feras une joie de le découvrir lors de cette exposition, mais aussi dans tes vadrouilles rennaises.

Les 3 CHA, centre d’art

Le centre d’art Les 3 CHA se trouve au sein de la chapelle du Château de la ville de Châteaugiron (Bretagne, 35) et a ouvert ses portes en 2015. Vieille du 12e siècle, cette bâtisse permet de mettre en valeur son patrimoine en invitant l’art contemporain à y rentrer.  Les 3 CHA adhère à l’ACB – Art Contemporain en Bretagne et propose 4 à 5 expositions  d’art contemporain par an. Afin de valoriser ce lieu, les artistes sont priés de travailler en accord avec ce joli bout de patrimoine en créant des œuvres, des installations sur-mesure. 

A chaque nouvelle exposition, le visiteur est donc replongé dans ce monument et le (re)découvre sous un nouvel angle.


Informations pratiques

Le Château, 35410 Châteaugiron

02 99 37 08 24

Entrée Libre et Gratuite

Ouvert le mercredi et vendredi de 14h à 17h, le samedi de 11h à 13h puis de 14h à 18h et le 1er dimanche de chaque mois de 10h à 13h.

Exposition disponible du 25 janvier au vendredi 13 mars 2020.


Comment te dire que je veux déjà retourner y faire un tour ! Alors ça t’a donné envie d’y aller ?

J’espère en tout cas t’avoir fait (re)découvrir WAR! 

N’oublie pas de lever et d’ouvrir grand les yeux lors de ta prochaine escapade à Rennes, tu pourrais tomber sur une de ses œuvres. 

 

Bon, je te laisse tranquille !

En attendant, prends soin de toi,

Kenavo, 

Margaux

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *