ART,  Art urbain et actualités

Les Art’ct’Urbaines #6 – Ourcq Living Colors, le festival de street art du 19e (Paris 19e arr.)

Hello, hello mon petit Maurice,

J’espère que tu vas bien !

 

La fin de l’année est proche. L’heure de revenir sur les événements de 2019.

L’art urbain c’est des live show, des fresques monumentales, mais aussi de nombreux festival à travers l’hexagone. Un peu au hasard, lors d’une escapade parisienne, je suis tombée sur le festival Ourcq Living Colors.

C’était la 7e édition cette année, du 8 et 9 juin, et ça se passait dans le 19e arrondissement de Paris, le long du Canal de l’Ourcq.

Ce festival s’inscrit dans le cadre du Festival Paris Hip Hop et nous permet de découvrir sur 2 jours les abords du canal, mais surtout des artistes locaux et internationaux en action.

Ready ? Alors c’est parti ! 

Le festival 

Ourcq Living Color est portée par l’association Cultures Pas Sages, créée en 2013. Elle participe au développement des quartiers, du dynamisme et de la mixité sociale notamment au sein du quartier de l’Ourcq. Ses objectifs sont simples : promouvoir, diffuser, organiser et réaliser des actions afin de mettre en valeur la diversité dans ce joli arrondissement de Paris.

Épaulés par le graffeur dAcRuZ, les artistes collaborent par groupes de 2 ou 3 sur des fresques,  et disposent de 24h pour se mettre d’accord sur la thématique, les couleurs et le mélange des univers de chacun. Ensuite, de 12h à 20h, ils travaillent sur les murs fraîchement repeints, sous les yeux des passants.

Tu n’es pas disponible pour voir le festival en live : ne t’inquiète pas le plus souvent, les fresques sont recouvertes uniquement lors du festival suivant (ce qui te donne facilement un an pour en profiter, donc pas d’excuse pour les découvrir).

Le circuit

Pour (re)découvrir ce festival, les lieux emblématiques à ne pas louper sont les suivants : direction le 20-26 quai de la Marne, la parcelle de jardin à l’angle de la rue des Ardennes et la rue de Thionvilles, le 28 rue de Thionville ainsi qu’à la rue Germaine Tailleferre. Une super balade urbaines, l’occasion de redécouvrir le quartier.

Les artistes

Cette année, nous avons pu observer près de 24 artistes à l’oeuvre : Sane2 de Caen, Alias 2.0, PEC et Cart’1, originaire de Lyon, Nikodem de Grenoble, Ernst de Montreuil, Kaldea, Shaka, Vinie, BatshdAcRuZ, FKDL, Lask, Beerens, Doudou Style, Skio et Yellow de Paris, les artistes M53 et Ray en provenance direct de Chine, Moh Awudu du Ghana, Sitou Matt du Togo, Xän originaire de la Martinique, Hazul du Portugal, et enfin l’anglais Louis Masaï.

Des univers différents utilisant tous l’aérosol comme outils d’expression. Je te laisse le soin de découvrir leur travail avec ces quelques photos.

Alors on y va pour la 8e édition ? Personnellement, j’y serais au pied levé et j’ai déjà hâte de me remettre dans cette ambiance et observer chacun des artistes (j’adore faire ça et apprécier la construction des fresques).


En espérant t’avoir donné envie d’y aller, de partir à la rencontre de l’univers de ces artistes et de partir à l’assaut du 19e arrondissement de Paris.

A très vite en ce début des fêtes de fin d’année,

Prends soin de toi,

Kenavo, 

Margaux

2 commentaires

  • Emil

    J’ai habité ce quartier jusqu’en 2007, j’ai loupé ça 😪 Voir les fresques se créer puis prendre le temps d’observer tous les détails doit être un énorme kiff, je te comprends. Merci pour cet article!

    • Margaux

      Ah on pourrait s’organiser un retour aux sources le temps d’un week-end, il y a souvent de petits festivals de street art sur les week-ends !
      Merci en tout cas pour ton retour, ravie que ça t’ai plu 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *